Séjour Rando en Marche Afghane

Séjour Marche Afghane.

  • Descriptif séjour :
    Séjour rando en étoile à partir d’un gîte.
    Marcher en prenant conscience de sa respiration, la clé de voûte pour une énergie qui vous portera loin.
  • La durée : 6 jours/6 nuits, (arrivée la veille au soir).
  • Le tarif : 580 à 650€ selon le gîte.
  • Le groupe : de 4 à 7 pers.
  • Niveau : 2 chaussures

Votre Accompagnateur est certifié Animateur par “Ecole France Marche Afghane”

Séjour Marche Afghane

Le déroulement du séjour rando en Marche Afghane.

A la croisée de l’activité physique telle la randonnée dynamique et la méditation, la marche afghane met la respiration nasale au centre de la pratique.

Avec la Marche Afghane, synchronisée sur vos pas et votre respiration, vous allez rapidement augmentez votre performance physique.

Pour découvrir les bienfaits de la Marche Afghane.

Le séjour rando en Marche Afghane est accès sur un apprentissage…de soi !

Le séjour rando Marche Afghane est un séjour à thème, qui se calque sur des séjours que nous proposons, en harmonisant cependant l’activité avec la topographie du terrain. C’est pourquoi tous les séjours ne pourront pas être déclinés avec cette démarche.

et une progression dans l’apprentissage des techniques.

A chaque jour une pratique supplémentaire, au cours de l’étape des allers et retours vers des postures et gestuelles déjà pratiquées, et ces retours seront personnalisés si nécessaire.
– Exercices pour maitriser la respiration nasale,
– Acquérir la posture adéquate, en développant notre proprioception et ancrage au sol.
– Des ateliers pour rechercher le développement de la capacité respiratoire
– La pratique de différents rythmes respiratoires adaptés à sa recherche personnelle et au terrain,
…Le but étant, au fil du séjour, d’aller vers une autonomie plus grande dans la/les techniques de la Marche Afghane.

Nous prenons le temps de mettre en place des ateliers en début de parcours, mais aussi et surtout au cours de la randonnée.
Ces ateliers sont intégrés à la randonnée. Et si vous êtes mordus, alors vous irez à votre rythme. Ceux qui ne le sont pas prendront le leur ! Pas de soucis, nous nous retrouverons tous un peu plus haut !

Associer les ateliers et la marche.

Des ateliers de Marche Afghane.

– Ce sont des ateliers statiques ; ils touchent à la préparation du corps, à l’ancrage au sol en début de marche.
– Ce sont aussi et surtout des ateliers dynamiques ; nous les réaliserons au cours de la randonnée.

Ainsi, les exercices viennent sceller cette clé de voûte qui repose sur :
– la synchronisation de la respiration avec le rythme de nos pas, pour une allure de marche plus aisée,
– la posture, garante de la mobilité du diaphragme,
– la gestion volontaire des flux inspiratoires et expiratoires, pour une activation du nerf vague, souvent défectueux.

Au fur et à mesure des heures et des jours, vous allez découvrir les autres bienfaits de la respiration nasale, ceux qui touchent à la gestion de vos émotions. Gérer le flux d’inspiration et d’expiration aboutit à l’amélioration de notre bien-être mental.
En alliant marche aisée sans efforts et bien être mental, votre rythme va s’améliorer, en même temps que votre capacité pulmonaire augmenter, et votre fréquence cardiaque diminuer !

La marche afghane qu’on pourrait et devrait pratiquer au cours des actes de la vie quotidienne, améliore l’oxygénation naturelle des cellules du corps et du cerveau.
Au départ très concentré sur notre respiration consciente, avec la répétition des exercices, notre rythme deviendra spontané, au fur et à mesure que notre corps apprivoisera cette nouvelle méthode.

De la rando en Marche Afghane.

Après un échauffement, une préparation du corps, nous sommes prêts pour notre itinéraire avec la mise en pratique de nos exercices.
Un terrain peu accidenté, vallonné, en sous-bois sera préférable au début, cela signifie que nous pourrons interrompre notre pratique à tout moment lors de passages trop accidenté !
…et la reprendre lors de passages plus réguliers.

La progression sera douce, les exercices quotidiens pour apprendre à mieux respirer en marchant, à synchroniser vos pas à votre respiration. En rando Marche Afghane, la respiration est la clé de voûte, qui va rythmer la marche.

Cette pratique peut tout à fait se faire sur tout terrain, avec un sac à dos et des bâtons. Il est préférable d’avoir des chaussures de montagne tenant bien au sol, mais basses ou semi-montantes (pas de tige montante) !

Le programme du séjour rando en Marche Afghane.

Le Dévoluy est le type de terrain idéal pour vous si vous débutez la pratique de la Marche Afghane.
Les reliefs sont progressifs, les milieux ouverts, indispensables aux conditions de bien-être dans lesquelles on essaie de se trouver, à soi, au sol, pour l’apprentissage de ces nouvelles techniques qui nous demandent de sortir de notre zone de confort.

Jour 1 : Arrivée au gîte et installation
Nous arrivons vers 17h à la gare de Veynes puis acheminement en minibus au gîte (compter environ 20 mn).
L’nstallation au gîte permet une prise de connaissance entre nous, la présentation du séjour et le point sur vos attentes.
Chaque étape sera évolutive en terme de relief parcouru pour correspondre au mieux à notre pratique.
Aussi, chaque étape sera l’occasion de raconter un épisode de la vie d’hier à aujourd’hui, pour expliquer les paysages d’aujourd’hui.

La familiarisation des débuts

Jour 2 : Le col du Festre.
D+ = 100m. / D- = 100m.

Après quelques exercices de préparation physique et d’ancrage au sol, nous commençons la marche, à chacun son rythme de confort.
Au fil de notre cheminement, nous passons à la respiration nasale, de confort dans un premier temps.
On se familiarise avec ça, pas forcément évident après tant de mauvaises habitudes à respirer avec la bouche.
Au fur et à mesure, nous prenons conscience de notre/nos postures…soyons léger !
Le soir en rentrant au gîte, faisons le point sur nos ressentis.


Jour 3 : Apprentissage de la posture.
D+ = 300m. / D- = 300m.

Le matin, nous mettons l’accent sur le relâchement du diaphragme, la sollicitation du nerf vague.
La randonnée vers la cascade de Saute Aure nous permet de travailler quelques rythmes différents pour nous rendre compte des effets sur le ressenti de différentes parties de notre corps. Travaillons la détente.


Les effets sur l’organisme.

Jour 4 : La capacité respiratoire.
D+ = 300m. / D- = 300m.

Le départ à pied du gîte nous permet de longer une piste qui sera idéale pour mettre l’accent sur le développement de la capacité respiratoire.
Au coeur de cette forêt d’ombre, c’est l’endroit pour quelques exercices statiques d’appréhension de son corps.
Pique nique sur le plateau dans l’alpage.
De là, le terrain va être un peu plus accidenté, idéal pour travailler la cadence, …et le souffle !
Le retour sur la piste malgré un pas dynamique permettra d’entrer en phase de relaxation.

Ne manquons pas cet épisode où la montagne était occupée par le paysan jusqu’aux moindres replats !


Jour 5 : La marche dynamique.
D+ = 300m. / D- = 300m.

Après des exercices d’échauffement articulaire et de respiration profonde, nous empruntons une piste qui monte dans un premier temps assez raide. Nous mettons l’accent sur la dynamisation par des rythmes respiratoires appropriés.

Chemin faisant, nous arrivons devant les ruines d’un ancien village au pied d’un des plus grands éboulis d’Europe. Le village a été abandonné pour des raisons d’érosion, et les terrains ont été plantés par l’Office National des Forêts.


Vers un gain d’énergie.

Jour 6 : Le vallon des Aiguilles, en autonomie.
D+ = 600m. / D- = 600m.

Nous reprenons le départ du sentier de début de semaine, avant de nous élancer sur des terrains un peu plus accidentés. Pas de difficultés techniques, seule l’attention de votre dépose du pied sera de rigueur. Mais comme nous avons travaillé la posture, tout se passera bien.
Le terrain devient plus plat, profitons en pour nous élancer vers le col des Aiguilles !
Nous marchons comme des Afghans, à chacun son pas ! Pique nique là-haut.

Le retour dans cette plaine se terminera par un détour avec une grimpette puis une descente à travers les alpages ; belle occasion pour partir vers l’exploration de votre corps.

Au pique nique là-haut pour raconter la formation des Alpes puis les épisodes glaciaires qui ont façonné les vallons perchés du Dévoluy.


Jour 7 : Le pied de Bure.
D+ = 600m. / D- = 600m.

Dernière petite étape du matin pour passer un dernier pique nique ensemble, nous revoyons certaines pratiques sur lesquelles vous souhaitez revenir !
Pique nique et retour pour être à Veynes vers 16h.
Dispersion.

Le programme du séjour rando en Marche Afghane.

Jour 1 : Arrivée au gîte et installation
Nous nous retrouvons vers 17h30 à la gare de Mont-Dauphin puis acheminement en minibus au gîte (compter 30 mn)
L’installation au gîte permet de faire connaissance entre nous et de présenter le séjour, faire le point sur vos attentes.
Chaque étape sera évolutive en terme de relief parcouru pour correspondre au mieux à notre pratique.
Aussi, chaque étape sera l’occasion de raconter un épisode de la vie d’hier à aujourd’hui, pour expliquer les paysages d’aujourd’hui.

Exemple de programme pour le Queyras.

le programme est sensiblement le même entre les séjours, avec la même progressivité des ateliers.
Le séjour dans le queyras est considéré être plus adapté aux personnes qui ont déjà effectué un séjour, les dénivelées étant un peu plus importants. il faudra donc déjà être familiarisé à la respiration nasale et à la posture.

La familiarisation des débuts

Jour 2 : Respiration nasale vers le lac de Roue.
D+ = 300m. / D- = 300m.

Après quelques exercices de préparation physique et d’ancrage au sol, nous commençons la marche, à chacun son rythme de confort.
Au fil de notre cheminement, nous passons à la respiration nasale, de confort dans un premier temps.
On se familiarise avec ça, pas forcément évident après tant de mauvaises habitudes à respirer avec la bouche.
Au fur et à mesure, nous prenons conscience de notre/nos postures…soyons léger !
Le soir en rentrant au gîte, faisons le point sur nos ressentis.


Jour 3 : Synchroniser la posture et la respiration.
D+ = 500m. / D- = 500m.

Le matin, nous mettons l’accent sur le relâchement du diaphragme, la sollicitation du nerf vague.
La randonnée nous permet de travailler quelques rythmes différents pour nous rendre compte des effets sur le ressenti de différentes parties de notre corps. Travaillons la détente.


Jour 4 : Synchroniser la respiration au rythme de son pas.
D+ = 500m. / D- = 500m.


En route vers notre autonomie

Jour 5 et 6 : Allons vers notre autonomie…
D+ = 600m. / D- = 600m.
L’itinéraire retrouve des profils variés nous faisant aller les ressources au fond de nous ; des étapes au long court, et des tronçons où il va falloir trouver un autre autre rythme, une autre cadence !


Jour 7 :
D+ = 400m. / D- = 400m.

Notre dernier parcours ensemble sera dédié à un retour bilan pour chaqun par la pratique et des ateliers individualisés pour affiner ce dont chacun aura besoin.
Pique nique et retour au chalet pour vous reconduire à la gare de Mont-Dauphin.
Dispersion vers 16h.

Dim 20-sam 26/06/21

6jrs / 6nts

580€

Confirmé (3)

2 places / 5


Dim 15-dim 22/08/21

6jrs / 6nts

580€

Complet

-


Dim 12-sam 18/09/21

6jrs / 6nts

580€

Complet (7)

-

Pour vous inscrire.

Le séjour est un tout compris.
Il est organisé et encadré par votre Accompagnateur en Montagne qui est également certifié “Ecole France Marche Afghane”.

Comment ça se passe :

  1. Le séjour est mentionné dans le calendrier.
  2. Il vous intéresse :
    – soit vous êtes 4 minimum et je vous propose un lieu entre Dévoluy, Queyras, plateau du Vercors.
    – soit vous êtes 1 ou 2, et je le précise dans le programme, nous essayons de faire venir d’autres personnes.

Si vous souhaitez pratiquer un séjour rando en Marche Afghane en dehors de ces dates proposées, vous pouvez me contacter, et choisissons ensemble une autre date !

Vous êtes entre amis (4 mini) et vous me contactez pour définir une destination. Pour un apprentissage optimisé, je préconise des terrains assez progressifs au départ : Dévoluy, Queyras ou plateau du Vercors.
A partir u moment où vous me dites votre souhait, je contacte les hébergements. Certains seront en demi-pension, d’autres en gestion libre, c’est à dire que c’est l’Accompagnateur qui s’occupe de préparer les repas.

Vous pouvez également suivre des séances ateliers, en groupe ou individualisés, ici ou ailleurs lors de vos vacances (mais vérifiez bien que l’animateur soit certifié “école France Marche Afghane”.

L’équipement du randonneur 

Il est vivement recommandé de consulter la liste du matériel à prévoir.
Des liens actifs vous dirigent vers l’article qui vous conseille.
Cette liste est générale, mais dans la fiche technique, vous trouverez la liste correspondant au séjour que vous choisissez.
Bonne lecture.

Equipement rando spécial “Marche afghane”
– Une paire de chaussures basses, laissant la cheville libre de ses mouvements.
La pratique de la Marche Afghane ne pourra se faire qu’avec la mobilité de la cheville.
Si vraiment vous avez peur pour vos chevilles :
1) Les ateliers seront une occasion pour les renforcer, de même que la confiance que vous n’avez pas en elles
2) Vous pouvez prendre une paire de chaussures basses qui seront dans votre sac à dos pour la pratique des ateliers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *