La Marche Afghane

Découvrir la Marche Afghane.

A la croisée de l’activité physique telle la randonnée et de la méditation, la marche afghane met la respiration nasale au centre de la pratique.
Nous vous proposons la pratique de la Marche Afghane :

  • lors d’un séjour rando, ce sera une alternance de moments de rando, d’ateliers, d’exercices de posture et de respiration statique et au cours de la marche.
  • Lors d’ateliers de 1h30 environ, soit en groupe, soit individuel.

Votre Accompagnateur est certifié animateur « Ecole France Marche Afghane »

Quelques raisons pour découvrir la Marche Afghane.

A la croisée de l’activité physique telle la randonnée et de la méditation, la marche afghane met la respiration nasale au centre de la pratique.

Vous synchronisez vos pas et votre respiration, sur différents rythmes, selon le terrain et la distance et vous augmentez votre performance physique.
Avec la Marche Afghane, vous découvrirez comment, lors de la rando et/ou de votre quotidien :

  • vous débarrasser du stress respiratoire pendant la rando, et/ou dans votre vie !
  • développer vos capacités physiques et respiratoires.
  • Rencontrer le plaisir d’un recentrage sur soi-même, plus méditatif,
  • associé à une activité sportive dynamique comme la randonnée.

La Marche Afghane, encore un truc nouveau ?

Cette activité est née dans les années 80 de l’observation des caravaniers nomades Afghans par E. Stiegler. Il a voulu comprendre ce qui les amenait à parcourir d’aussi grandes distances en si peu de temps, et avec si peu d’énergies consommées.
Car là est le secret de ce rythme calé à partir d’une respiration nasale consciente : un maximum d’efficacité dans la durée, dans l’effort, avec un minimum d’énergies demandées au corps.

Le principe : réapprendre à respirer.

La Marche Afghane, c’est un remède à cette maladie Occidentale liée au stress de la vie quotidienne. C’est ré-apprendre ce que nous avons dés-appris, c’est respirer mieux, voire respirer tout simplement pour aller plus loin, et mieux.

Le rythme (les rythmes) de la Marche Afghane en est la solution.

Découvrir la Marche Afghane et ses bienfaits.

C’est être à la jonction de la marche sportive et de la marche consciente et méditative.
La pratique de la Marche Afghane repose sur la posture de l’élan, et la synchronisation de sa respiration avec ses pas, avec des rythmes différents que nous adaptons à notre corps, et au conditions du terrain.
Marcher Afghan, c’est compter intérieurement. Tant que notre effort se centre sur ce comptage, nous nous recentrons sur nous-même, nous sommes en silence, nous sommes en immersion avec notre espace et dans notre temps.
Avec l’habitude, nul besoin de compter, notre marche restera cependant cadencée !

Marcher Afghan, c’est remettre la respiration au coeur de la marche, avec de multiples bienfaits :

  • Evacuation du stress, handicap principal du randonneur qui respire mal en marchant,
  • une oxygénation de son cerveau, et de toutes nos cellules,
  • une meilleure circulation sanguine,
  • limiter les tensions musculaires,
  • augmentation de la capacité respiratoire,
  • ralentissement du rythme cardiaque,

et plus spirituellement…,

  • c’est une redécouverte, une rencontre avec soi-même,
  • un état de calme intérieur,
  • et donc un meilleur rythme de marche.

A qui s’adresse la Marche Afghane ?

Cette technique est en première ligne basée sur la respiration, qui on l’a vu, est la clé de voute de nombreux bienfaits pour votre corps.
En randonnée, qui n’a pas connu cet état d’essoufflement, cette panique intérieure faisant penser que vous n’arriverez jamais au col !?

La Marche Afghane va vous aider à réguler votre stress respiratoire, c’est un fait, et il suffit de marcher un peu régulièrement pour acquérir ce nouveau rythme, qui deviendra inconscient.

Mais au delà, cette technique respiratoire aura des effets sur votre ancrage au sol, votre sensation de sérénité, un bien-être général lié à cette capacité à vivre le moment présent, à s’en imprégner !

La Marche Afghane est à la rencontre :

  •  de l’activité physique qu’est la randonnée et d’un état de méditation.
  • de votre ouverture du corps, et de la rencontre avec vous-même.

A bientôt pour essayer !

 

Comment découvrir la Marche Afghane.

– Sous forme d’ateliers statiques ; ils touchent à la préparation du corps, à l’ancrage au sol en début de marche.
– Sous forme aussi et surtout d’ateliers dynamiques ; nous les réaliserons au cours de la randonnée.
– lors de la randonnée elle-même !

Lors d’ateliers sous forme de séances de groupe ou individuelles,

Les exercices mettront l’accent sur la synchronisation de la respiration avec le rythme des pas, pour une allure de marche plus rapide et plus aisée.
La marche afghane qu’on pourrait et devrait pratiquer au cours des actes de la vie quotidienne, améliore l’oxygénation naturelle des cellules du corps et du cerveau.
Au départ très concentré sur notre respiration consciente, avec la répétition des exercices, notre rythme deviendra spontané, au fur et à mesure que notre corps apprivoisera cette nouvelle méthode.

Vous êtes en vacances et disponible que quelques jours, ou vous souhaitez un atelier régulier, vous pouvez participer aux ateliers.

Lors d’un séjour en rando.

Pratiquer la Marche Afghane au cours d’un séjour ne modifie quasiment pas le programme de randos, même si certaines étapes pourront être plus courtes.
Le terrain sera néanmoins choisi en fonction de votre expérience, au début nous privilégierons des terrains vaste, peu accidentés, des sous-bois.
C’est pourquoi, la pratique peut s’interrompre ponctuellement lors de passages plus rocailleux, ou plus délicats.

Nous prendrons le temps de mettre en place des ateliers en début de parcours, mais aussi et surtout au cours de la randonnée.
Ces ateliers seront intégrés par moment à la randonnée. Et si vous êtes mordus, alors vous irez à votre rythme, et ceux qui ne le sont pas prendront le leur ! Pas de soucis, nous nous retrouverons un peu plus haut !

Cette pratique peut tout à fait se faire sur tout terrain, avec un sac à dos et des bâtons. Il est préférable d’avoir des chaussures de montagne tenant bien au sol, mais basses !

Si vous souhaitez pratiquer un séjour randonnée Marche Afghane, vous pouvez me contacter et me demander une date, même sur les dates déjà proposées.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *