Bien préparer son sac à dos

Bien préparer son sac à dos !

Outre le choix du sac à dos et les attentions à porter sur certains éléments du sac lui-même (article déjà paru), un sac à dos bien préparé peut être d’un confort indéniable.
– Vous en avez marre d’avoir un sac qui penche d’un coté, vous mettant en travers ?
– Marre d’avoir mal au dos, et de devoir le soulager par le bas avec vos bras tout contractés ?
– Vous n’en pouvez plus d’être trempés par la pluie ou la neige avant d’avoir réussi à trouver de quoi vous couvrir ?

…cet article est donc pour vous.

Pour celui qui a la flemme d’aller relire l’article sur le sac à dos, je redis juste un essentiel : n’ayez pas peur de prendre trop grand, il vaut mieux avoir de l’espace non occupé que vous réduisez en resserrant les sangles latérales, plutôt qu’un sac trop petit qui déborde de tous côtés, qui mouille vos vêtements, qui ballotte, donnant à chaque pas, un a-coups sur les lombaires !


bien préparer son sac à dos

Bien préparer son sac à dos :

La répartition du poids.

Bien préparer son sac à dos, c’est s’occuper …de soi ! Votre sac à dos, rappelons-le doit faire corps avec vous.
pas de ballottements de gauche à droite, pas d’a-coups dans les lombaires, non non non !

Il est aussi nécessaire de faire en sorte qu’il vous paraisse le plus léger possible, il est presque comme un membre de votre corps, relié harmonieusement à vous. Je dirai même, presque quelque soit le poids, voire, d’autant plus s’il est lourd et volumineux.

Comment faire ?

Mettre le plus lourd au milieu du sac. Pas trop haut, sans quoi ça vous tirera et crééra des tensions au niveaux dorso-cervicales, pas trop vers le fond du sac, sans quoi les tensions s’installeront dans les lombaires.
Partant de là, vous comprenez donc que vous vous mettez déjà en mauvaise condition lorsque dans la poche supérieure, facile d’accès, vous mettez : le téléphone, la trousse de toilette, les clef de voiture que vous risquez de perdre, les gants, les moufles, le bonnet, les lunettes…tout quoi !
Pensez à charger de ses petits ustensiles les poches qui sont sur la ceinture de bassin.
Gants, moufles et bonnet, dans les poches, faciles d’accès, sans avoir besoin de tout défaire quand vous en avez besoin. Surtout que souvent, dans ces cas là, le besoin devient…pressant ! 🙂

Ce qui veut dire que :

Dans le fond du sac se trouveront les vêtements sec dans un sac hermétique (rappelez-vous que je fournis les sacs étanches lors de séjours)
Au milieu, la trousse de secours et toilettes, le pique nique, la 2ème gourde.
En haut, les vêtements d’appoint : polaire, coupe vent, doudoune (qui seront au dessus, donc protégés d’éventuelles fuites fréquentes de la boite à pique nique)

La morale de cette première lecture :

Il faut être sélectif dans les habits que vous prenez,
La trousse de secours et de toilette doit se résumer au strict nécessaire et non pas « au cas où »,
La gourde, il faut en avoir une 2ème, au milieu du sac, à l’abri du gel.

Bien préparer son sac à dos :

Le rangement
Un peu de discipline enfin, de l’ordre, et de l’ordre encore !

Bien préparer son sac à dois, c’est bien ranger son contenu, mais pas que. Ranger le contenu d’un sac, ou quoi que ce soit, on sait tous le faire. Surtout le premier jour, en début de journée, un peu moins à midi, et ça devient la panique totale en fin de journée, surtout si l’on a eu à sortir des gants dans l’urgence, et que l’on ne sait plus où ils sont.
1) Tout a été sorti
2) Tout a été remis en vrac, parce que le groupe immobile commence a prendre froid, dans l’attente et l’énervement…

Quel est le secret ?

Il vous faut attribuer des lieux de rangement presque définitifs à vos affaires.
Il faut que le rangement et la recherche de vos gants soit machinal.
En fait, il ne faut pas avoir peur de faire le maniaque.

Pensez à la fois à la logique et à la pratique.

La logique, c’est mettre la trousse de secours au même endroit que la radio de secours.
La pratique, c’est de mettre ça dans un lieu facile d’accès ; pour ma part dans la poche latérale du sac, toujours la même.
Dans l’autre, j’ai choisi d’y mettre les gants, moufles et bonnets, car ça c’est un truc à avoir en plusieurs exemplaires !

N’hésitez pas à prendre un peu de temps pour réfléchir à ce « genre d’obsession », faites vos choix, mais soyez logique, pratique, et définitif.
S’il vous convient, ce rangement devrait rester le même d’un séjour à l’autre !

Bonne lecture !
Marco

 

Nos articles sur la vie de Détours en Montagne

Consulter les articles selon leur thème ou la liste entière par ordre chronologique, qu’il s’agisse :

Bonne lecture et à bientôt pour l’un de nos prochains détours en montagne.



 

Les commentaires sont fermés.