La Préalpine

La Préalpine

  • Descriptif séjour :
    Une traversée accompagnée.
  • La randonnée :
    Bienvenue pour cette chevauchée pédestre, des Détours entre Buëch, Diois, Dévoluy et Vercors.
    Parfait pour les amoureux des grands espaces, pour une aventure inédite…
  • La durée : 12 jours
  • Le groupe : 10 maximum
  • Le niveau : 3 chaussures

La Préalpine est une grande boucle, de Veynes à Die par le Nord, puis de Die à Veynes plus au sud.

La Préalpine, se décompose en deux traversées

  • Est/Ouest de Veynes à Die
  • Ouest/Est de Die à Veynes par le sud.

Le tout trace une grande boucle de 12 jours avec des ambiances toujours différentes et des lieux d’hébergements variés pour mieux s’évader.

Dévoluy, Vercors, Diois, Drôme et Buêch, le parcours d’un rêve… Parfait pour les amoureux des grands espaces, pour une aventure inédite, isolé au coeur des montagnes et du silence.

3 raisons de choisir la Préalpine en Dauphiné avec Détours en Montagne :

  • Traversée de territoires inédite, hors des sentiers battus.

  • Une traversée de demi-saison, des ambiances paysagères extrêmement variées.

  • Vous êtes aux mains d’un accompagnateur et d’un cuisinier, passionnés de leur métier et amis, dans des gîtes en gestion libre. Musique du soir, espoir !


La Préalpine est un séjour de randonnée itinérant de 12 jours. Nous partons de Veynes (nous venons vous chercher à la gare), arrivée à Die le 7ème jour vers 13h, une 1/2 journée de relâche, puis nous retournons sur Veynes par le Sud, encore 5 étapes grandioses !

Possibilité de rentrer en train(compter 1h30 de trajet) pour ceux qui souhaitent s’arrêter là.


Le groupe sera encadré par une belle brochette. Marco à l’accompagnement, puis Eric pour nous accueillir les soirs et nous préparer ses passions culinaires. puis le soir, moi à la guitare, vous au chant.

Les gîtes seront presque tous en gestion libre, notre fonctionnement est donc autonome. Le séjour est un tout compris.


Dénivelées +/- : entre 600 et 1000 m/jour. 5 à 8h de marche. Une étape + longue avec plus de dénivelée le jour 6 : 1400m.

Les étapes ne présentent pas de difficulté technique, certaines étapes sont longues avec + de 1200m de dénivelé positif.

Le fabuleux parcours d’une chevauchée magique

Arrivée la veille au soir :
Accueil à la gare de Veynes, à 18h. Nous monterons en minibus au premier gîte d’où démarrera notre circuit le lendemain matin.


Jour 1 : De Glaize à La Cluse.
Dénivelée + 800 m/ – 550  m. 5-6h de marche, plus le temps des pauses.
C’est une très belle étape, assez Provençale aux influences Alpines, puisque nous passons sous l’un des deux plus grands éboulis d’Europe, celui du plateau de Bure. Arrivée au gîte de la Cluse où Eric nous reçoit, en gestion libre.


Jour 2 : Le Plate Contier .
D +800 m/-950  m. 6h de marche, plus le temps des pauses.
Nous démarrons sur les contreforts du massif du Dévoluy. Cet itinéraire traversera les alpages, les éboulis, les plantations de forêts par l’Office national des Forêts. C’est l’itinéraire croisé des transhumants de la Provence et des colporteurs de la vallée du Rhône. Très belle histoire à chaque Détours… Arrivée à Lus, Eric est encore là, et tant mieux. Nuit dans un gite au coeur du village de la Croix Haute.


Jour 3 : Le Jocou.
D + = 950 m/D – = 650  m. 6h de marche, plus le temps des pauses.
L’ambiance change, le contournement des barres du Dévoluy est franchi. Après avoir traversé la cuvette perchée de Lus, nous montons les premiers contreforts du Vercors par le Sud-est. Paysages de crêtes et d’alpages, les terres agricoles se rétractent devant la forêt  qui s’installe naturellement, car les paysans ont délaissé ces terres hautes. Nuit au petit gîte « La Tour de Borne » niché dans sa clairière d’altitude !


 Jour 4 : Le vallon Combeau.
D +780 m / -750  m. 5-6h de marche, plus le temps des pauses. (Variante possible : D+-300m.)
Quelques grimpettes pour les derniers regards sur la plaine du Trièves, puis nous passons quelques crêtes avant de déboucher par dessus le magnifique vallon de Combeau. C’est l’entrée Sud du Plateau du Vercors. Pays de la Résistance. Nous serons accueillis à l’auberge de Combeau par Gilles, en demi-pension.


Jour 5 : Le plateau de Tussac.
D + 700 m /- 1300  m. 6h de marche, plus le temps des pauses.
La montée se fera par divers passages en fonction de la météo, et de notre humeur. Très vite nous arrivons sur le plateau que nous empruntons par son extrémité sud, devant quelques gouffres, ou lapiaz ! La descente vers le cirque et le gîte d’Archiane est splendide. Eric est là, c’est lui qui nous prépare de nouveau les repas.


Jour 6 : Le plateau du Glandasse.
D + = 1400 m/D – = 1400  m. 7-8h de marche, plus le temps des pauses. C’est l’étape la plus longue de ce circuit, descente longue aussi, mais superbe parcours.
Très belle montée par la combe de l’Aubaise, c’est le fond du cirque d’Archiane. Passage de l’étage Méditerranéen à l’étage montagnard, peut-être aurons-nous la chance de surprendre les bouquetins qui aiment cet endroit. Puis quelques balcons avec vue sur le Mt-Aiguille, nous sommes sur la crête du Glandasse, au dessus du Diois. La descente sera très contrastée, en alpages puis en sous-bois, pour rejoindre Eric et notre gîte, à l’abbaye de Valcroissant.


Jour 7 : Le Diois.
D + = 350 m/D – = 550  m. 3h de marche.
Rando courte qui nous laisse arriver à die en laissant derrière et au dessus de nous le plateau du Vercors. Arrivée à la gare pour le train vers 13h, après un dernier pique nique pris ensemble pour ceux qui s’arrêtent là. Pour les autres, après un moment libre dans la vieille ville pittoresque de Die, nous remontons en minibus au gîte de Valcroissant pour nous délasser.


Jour 8 : Le Duffre.
D +850 m / -950  m. 6h de marche, plus le temps des pauses.
Nous nous avancerons en minibus aux sources de la Drôme d’où commencera notre 2ème épopée (compter 40mn en véhicule).

Départ du village pour la montée sur le Duffre, à 1750m. Une croupe qui tourne le dos à la Drôme, et qui domine, tel un colosse, les pays du Buech. Grandiose chevauchée avant de redescendre au petit village de la Piarre, bien adossé sur ces flancs.


Jour 9 : La montagne de Banne.
D +800 m / -800  m. 6h de marche, plus le temps des pauses.
Les paysages sont plus forestiers en raison des reboisements par l’Office National des Forêts. Ils témoignent de la lutte au 19ème siècle contre les phénomènes d’érosion. Nous longeons ensuite une longue crête pour traverser l’alpage de l’Aup. Ensuite, nous rejoignons notre gîte à la Beaume par une tranquille piste forestière.


Jour 10 : Les alpages du Luzet.
D +1050 m / – 1000  m. 7h de marche, plus le temps des pauses.
L’étape sera longue, mais ô combien splendide, sur la ligne de crêtes qui départage les deux départements des Hautes-Alpes et de la Drôme.

Les panoramas s’étendent sur d’autres horizons lointains. La descente de l’alpage empruntera la traditionnelle Draye des moutons. Belles traversées de hameaux paysans, le long du torrent de « l’Aiguebelle ». Nous arrivons tranquillement à St-Julien en Beauchêne, proche du col de la Croix Haute.


Jour 11 : La Montagne de Durbonas.
D +1000 ou 1200m / -1000 ou -1200  m. 8h de marche.
Nous parcourons le territoire des moines Chartreux de Durbon, installés ici en 1106. Nous traversons leur histoire et celle des paysans voisins, en montant sur notre point culminant du séjour : Le sommet de Durbon pour ceux qui le souhaitent, à presque 2100m. Eric nous attend dans une vieille bâtisse traditionnelle des Alpes du Sud, de l’ancien village d’Agnielles, il ne reste que cette maison réhabilitée à l’identique par l’Office National des Forêts.

Dernière soirée ensemble autour d’un bon repas bien mérité.


Jour 12 : Départ
Vers 9h du matin après le petit-déjeuner, Nous retournerons en minibus dans la petite ville de Veynes au bord du Buëch (20 mn)

Dates & prix

  • dim soir 06 au vend 18 octobre 2019      11 jours / 13 nuits = 1100€
    vous arriverez la veille et repartirez le lendemain de la dernière étape.
    Pour ceux qui ne peuvent pas faire l’intégralité du circuit, il est possible de vous arrêter à Die le jour 7.

  •  

    dim soir 06 au sam 12 octobre = 700€
    L’automne est une période magnifique par ces lumières, ces couleurs et la présence des animaux. A faire puis à recommander.
    La Préalpine du Dauphiné est confirmée à partir de 6 personnes.

« 1 de 3 »

Le déroulement du séjour randonnée « La Préalpine ».

  • Rendez-vous le jour 1 à la gare de Veynes à vers 17h30. De là, nous irons à notre premier gîte.
  • Retour à la gare le jour 12 pour 10h à Veynes, et dispersion.
  • 11 journées dans le massif des Préalpes du Sud, entre Buëch, Dévoluy, Vercors et Diois
  • Hébergements en gîte en gestion libre, auberge en demi-pension le jour 4
  • Chambres et petits dortoirs,  douches et sanitaires au gîte.
  • Le portage des affaires en véhicule d’un gîte à l’autre puis la cuisine est assurée par Eric.

Nous portons nos affaires de la journée, soyons légers.


consulter l’équipement du Randonneur.

 

Les commentaires sont fermés.